Waterloo


Présentation des scénarios, discussion sur les modifications à apporter, proposition d'alternative ou de scénarios déclinés.

Re: Waterloo

Message de labaruss » Mer Fév 15, 2012 2:40 pm

Je viens seulement de débuguer les quelques erreurs topographiques qui avaient cours à l'est de Plancenoit.

Désolé de vous avoir fait poireauter aussi longtemps !
Dans la guerre, tout est simple, mais le plus simple est difficile (Clausewitz). Un bon jeu aussi...
Avatar de l’utilisateur
labaruss
Site Admin
 
Messages: 330
Inscription: Sam Jan 24, 2004 3:21 pm
Localisation: Saint-Paul

Re: Waterloo

Message de Karamazov » Mar Mar 13, 2012 1:35 am

Quelques remarques sur ce scénario que je commence à pratiquer :

Je suis relativement surpris de la disposition initiale des anglais concernant les troupes d'Orange (en orange !) et de Picton (en jaune). En effet elles sont entremêlées : Orange a des troupes à l'est de Picton et Picton a des troupes à l'ouest d'Orange. Ne peut-on pas imaginer que ces troupes étaient placées sous commandement de l'autre général ?

Pour les prussiens: avec un moral généralement de 5, ils sont facilement mis en désordre par l'artillerie française. Conjugué au terrain défavorable cela explique pourquoi ils ne sont pas très percutants (Cf. discussion + haut).

Enfin concernant les objectifs, ils ne sont pas très motivants : très difficiles à atteindre, pour l'un comme pour l'autre des camps. Ne devrait-on pas en rajouter ? Par exemple :
- sur Papelotte ou la colline surplombant La Haye
- la colline entre Mont Saint Jean et Hougomont
- ...
Allumer le feu, allumer le feu, et faire danser les diables et les dieux...

Image
Avatar de l’utilisateur
Karamazov
 
Messages: 14
Inscription: Mar Nov 04, 2008 10:23 pm
Localisation: Versailles

Re: Waterloo

Message de labaruss » Mar Mar 13, 2012 6:50 am

Concernant les placements, va sur maproom. J'ai le document mais ne suis pas sensé le publier.

Pour la version du scénario en effet on va aussi se faire plaisir et profiter de la mise en ligne des nouvelles règles pour réviser ce dernier en termes d'objectifs.
Dans la guerre, tout est simple, mais le plus simple est difficile (Clausewitz). Un bon jeu aussi...
Avatar de l’utilisateur
labaruss
Site Admin
 
Messages: 330
Inscription: Sam Jan 24, 2004 3:21 pm
Localisation: Saint-Paul

Re: Waterloo

Message de carysio » Mar Mar 13, 2012 10:53 am

rajoutez quelques objectifs dans certain scénario ne peut être que bénéfique, nous devrions marqués moins de point de victoire pour pertes causés et valoriser ainsi la prise d'objectif, de plus le gain de moral rend la prise de ces positions "utiles" d'ou des combats acharnés en perspective
carysio
 
Messages: 1
Inscription: Sam Jan 07, 2012 8:07 pm

Re: Waterloo

Message de Belinconnux » Mer Mar 14, 2012 1:27 pm

L'organisation des armées britanniques et anglo - alliées (le cas de Waterloo) n'obéissait pas aux mêmes règles que celles régissant les autres Nations. Pas étonnant de la part des rosbeefs :mrgreen:
Chez les FR un régiment (1 à 4 bataillons) était embrigadé avec 1 ou 2 autres et 1 à 3 brigades formaient une division. 2 à 4 divisions formant un corps. Les PR appelaient brigades l'équivalent des divisions FR mais le reste était semblable (puisque sur modèle FR).
Chez les british un régiment ne désignait qu'une entité administrative. Les bataillons étaient indépendants et embrigadés pour une campagne. Un nombre variable de brigades formait une division et les divisions étaient inclues dans des corps qui n'avaient pas la même valeur d'encadrement. Pour la campagne de Belgique Wellington avait 2 corps (Hill et Orange), une réserve (Picton) et une réserve de cavalerie (Somerset).
Il a disposé ses troupes sur le plateau de Mt St Jean en estimant la meilleure place pour chaque bataillon sans tenir compte de la brigade/division/corps d'appartenance. Sur notre scénario la présence du commadant général Wellington et sa portée de commandement permet de pallier à ce petit "inconvénient".

Les PR doivent être divisés en 2. Le IV° corps de Bülow encadrait les meilleures troupes de Blücher, servi par le meilleur général mais elles sortaient de manoeuvres éprouvantes (expliquant leur absence à Ligny) et de 4 jours de marche par des terrains très, très difficiles. Les autres corps PR (I° et II°) avaient pris une fessée 2 jours avant et marchaient depuis ce temps par les mêmes chemins. De plus ils encadraient au moins 1/3 de landwehr dans leurs effectifs. Ceci explique leur MO moyen bas.
De l'aveu même des officiers PR si les FR avaient garni le bois de quelques bataillons de légers, ils y auraient arrêtés l'armée PR en son entier (j'ai des textes édifiants sur le sujet). Mais Napoléon a été surpris de l'arrivée des PR et ceux ci avaient déjà débouché du bois. Or les joueurs eux savent que les PR vont arriver alors ils prennent leurs précautions.

Les objectifs sont les objectifs historiques que les généraux en chefs s'étaient donnés. Nous avions initialement placé des objectifs sur Hougoumont et autres points d'appui mais il s'est avéré que leur prise était tellement vitale que le scriptage ne s'imposait pas.
N'oublions pas les objectifs finaux des 2 (3) camps : détruire l'armée adverse!
"Passer sur le ventre des gens de Bruxelles" comme disait Napoléon.

Maintenant il est toujours possible de proposer des cartes avec d'autres objectif dans un but ludique.
J'adore les plans qui se déroulent sans anicroche.
Vive l'Empereur !
Belinconnux, grenadier de la Vieille Garde
Image
Belinconnux
 
Messages: 110
Inscription: Mer Mar 16, 2005 7:09 pm
Localisation: Ignoble du Bordelais


Précédente





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



cron