Page 4 sur 8

Re: Journal des modifications

MessagePosté: Sam Mar 19, 2011 9:22 pm
de Belinconnux
Pour moi ce serait suffisant. en effet les ruisseaux présentent des points d'appui entraînant une difficulté pour l'attaquant mais généralement ils ne tiennent pas longtemps.

Pertes aggravées

MessagePosté: Mer Mar 23, 2011 3:41 pm
de labaruss
Afin de contrer la prise d'ascendant d'une armée sur l'autre trop exponentielle une fois un seuil franchi, les pertes aggravées changent comme discutées ailleurs (viewtopic.php?f=103&t=12728&start=140) :

La première perte aggravée est toujours soustraite à la caractéristique principale (valeur combative, de commandement ou de tir). La seconde est morale, et ainsi de suite en alternance.

Exemple : une infanterie subit 4 pertes lors d'un combat. Comme l'unité était en désordre la perte est aggravée. Elle subit alors 2 pertes morales et 2 pertes VC.

Retranchements

MessagePosté: Sam Mar 26, 2011 7:34 am
de labaruss
Modifications des effest concernant les position retranchées.

Attaquer vers ou depuis une position retranchée modifie le combat :

La rapport de force y est toujours contraint à 1/1 car seule une fraction infime des troupes en attaque ou en défense ne peut se montrer efficace et engagée.

Les soutiens sont possibles mais leur effet diffère : chaque soutien procure un bonus de 1 au dé.

Attaquer une position retranchée ne place plus en désordre.

Chemin et coût

MessagePosté: Mer Mar 30, 2011 2:16 pm
de labaruss
Un changement mineur concernant les chemins :

Je gomme les subtilités provenant d'MP concernant le coût en cas de franchissement de plusieurs courbes. C'est plus simple donc car le chemin permet désormais d'ignorer le terrain traversé, dénivelés y compris.

Avec un dénivellé de 15 à 20 m l'hex ces surcoûts n'avaient pas raison d'être à cette échelle.

Les accès à Plancenoit sont désormais plus aisés.

Conditions de victoire : effectif

MessagePosté: Jeu Mar 31, 2011 11:39 am
de labaruss
La prise en considération des pertes dans les conditions de victoire se durcit un peu mais se simplifie :

La première tranche de points est désormais allouée pour un rapport de pertes de 1/2,
la seconde tranche pour un rapport de pertes de 1/3.

Cela va laisser une place un peu plus fortes aux objectifs.

Empilements, traversées.

MessagePosté: Sam Avr 02, 2011 11:11 am
de labaruss
On fait un test : je fluidife encore le concept de traversées.

Toutes les unités peuvent se traverser à la condition que leurs VCs cumulées ne dépasse pas 9.Le concept se dote donc d'une notion directe d'effectifs cumulables.

Généraux et arts gardent leur libertés habituelles.

Par ailleurs il devient possible d'initier une charge depuis une position empilée (car on peut le faire depuis une case disposant d'un couvert donc y'a pas de raison).

Terrains

MessagePosté: Ven Avr 08, 2011 9:33 am
de labaruss
Début de modifications plus profondes et à venir sur les terrains, j'intègre une nouvelle notion de soutien limité (ou réduit) :

Les unités qui apportent un soutien réduit n'additionnent pas leurs VC au combat en cours mais modifient le dé de combat à raison de +ou- 1 par soutien.

Première application :

L'effet des ruisseaux s'adoucit et autorise le soutien réduit.
Les unités situées en terrain non vierge peuvent soutenir mais de façon réduite.

Ce soutien est donc particulier et relève plus de l'appui du feu que de l'engagement physique formel.

Nouveau trait : Incertain

MessagePosté: Ven Avr 08, 2011 10:09 am
de labaruss
Un nouveau trait est introduit, réservé aux généraux.

Incertain "n" souligne les formations qui se sont peu engagées durant une bataille. Plus "n" est haut et plus le général est incertain.

Au début de chaque tour un test est réalisé sur la base d'1D5. Le résultat doit être supérieur ou égal à "n" pour que le général ordonne ses troupes. Sinon son commandement vaut arbitrairement zéro pour le tour, les troupes n'étant donc pas commandées.

Libre à vous d'engager ou non les brigades en question. Mais pensez que faute de ralliement vous courez le risque de pertes irrémédiables.