SERURIER Jean-Mathieu-Philibert

Par payou

Né à Laon le 8 décembre 1742. Il est entré au service en 1755, à 13 ans et a participé à la guerre de Sept-ans. Il est passé colonel en 1792, général de brigade en 1793 et de division en 1795. Il a fait la campagne d’ Italie sous Bonaparte en 1796-97, a été gouverneur de Venise en 1798 et a fait de nouveau la campagne d’ Italie en 1798-99. Il est devenu sénateur après le 18 brumaire, puis gouverneur des Invalides. Il a été promu maréchal honoraire de l’ Empire en 1804 et comte de l’ Empire en 1808.
En 1809, il a pris le commandement de la garde nationale de Paris.
En 1814, il s’ est rallié aux Bourbons, puis a de nouveau servi Napoléon aux Cent-Jours. Il a été destitué par la seconde Restauration et remis en activité comme maréchal de France en 1819 peu avant sa mort le 21 décembre de la même année.

Avis de Napoléon à Sainte Hélène :
«Sérurier avait conservé toutes les formes et la rigidité d’un major. Il était fort sévère sur la discipline et passait pour aristocrate …Il avait moins d’élan que (Masséna et Augereau) mais il les dépassait par la moralité de son caractère, la sagesse de ses opinions politiques et la sûreté de son commerce»


Répondre